Quelques remarques en passant

Le morse des klaxons

– 1 coup bref ( . )
Utilise par les véhicules arrivant par derrière, il est d’un ton neutre, et vise simplement a nous prévenir de leur arrivée : « attention, j’arrive » . Le plus courant. Ils n’ont pas conscience qu’avec le bruit qu’ils produisent, on les avait repérés depuis longtemps. On s’en passerait bien, mais ce n’est pas le plus désagréable.

– Plusieurs coups brefs ( . . . . ), mais parfois la variante un coup long ( _ )
Le plus souvent par les véhicules qu’on croise, mais aussi par ceux qui nous doublent. Amical, souvent accompagne par un signe de la main. Contrairement au précèdent, le son est produit bien généralement a notre niveau, ce qui est bien plus desagreable. C’est un problème que le son produit est bien plus fort a l’extérieur du véhicule que ce qu’entent le conducteur : il n’a peut-etre pas conscience du désagrément qu’il cause. Il n’imagine peut-etre pas non plus qu’il est le 30eme de la journée a nous interpeller comme ça, et c’est un peu fatigant ! Mais l’intention est bonne, et le sourire qui l’accompagne nous convainc de répondre gentiment d’un signe de la main. Mais une variante muette existe, via les appels de phare : c’est alors vraiment chaleureusement qu’on salut le conducteur !

– Un coup long ( _ ), voire plusieurs ( _ _ ___ )
Brusque, tout a fait inamical, pas de risque de le confondre avec la variante du coup long précèdent. Utilise par des véhicules plutot gros, arrivant par derrière et qui ne souhaitent pas ralentir. Produit en avance, il signifie clairement « Dégagez le chemin, j’arrive ! ». Mais il produit toujours le même effet : on a alors juste envie de rouler un peu plus au milieu de la route, pour forcer le ralentissement (ce qui produit la variante a plusieurs coups prolonges) et, quand il arrive a notre niveau, enfin le laisser passer, doucement, comme les gens civilises.

Alors, please :

No horn

No horn (Istanbul)

Be carefull!

Surement la phrase la plus entendue. Faites attention ! Tout le monde est d’accord la-dessus. Ou presque. Les gens ne voient pas le danger au même endroit, c’est toujours plus loin, chez les voisins, qu’on prendra vraiment des risques. En France, il fallait s’attendre a prendre des risques en Italie. En Italie du Nord, c’était en Italie du Sud. En Italie du Sud, en Albanie… Les grecs nous ont vraiment recommander de faire attention en Turquie, ou on risque de se faire attaquer a tout moment. Maintenant que nous y sommes, le danger s’est reporte a la Turquie de l’Est uniquement… Une chose qui m’étonne beaucoup, c’est qu’on hésite pas a nous designer clairement la provenance du danger : attention, par ici, il y a beaucoup de gitans. Par la, il y a tant d’Albanais, de Bulgares, de Turcs, qu’il faut être très prudent. Ce serait vraiment malvenu, chez nous !

Je trouve dommage que tant de gens vivent avec une vision du monde plus négative qu’il ne l’est. Car certes, on peut faire de mauvaises rencontres. Bien sur, ça peut arriver, et ça arrive parfois. Et on prend plus de risques en sortant de chez soi. Mais nous, on n’en a pas encore croise, de ces fameux « bad people » qui sont censés courir les rues.

Il y a aussi ceux qui ont peur de nous, quand on demande l’hospitalite. Et on nous le dit franchement : « on voit tant de choses a la télé… ». Des experiences interessantes, quand on commence par nous offrir un cafe, a discuter, puis on nous apprivoise, et puis finalement on est tres heureux de nous avoir heberge, d’etre passe au dessus de ses peurs pour donner la priorite a un peu d’humanisme.

« Un morceau de pain, s’il vous plait »

En Grèce, on a commence a nous donner a manger pour la suite. On s’est fait nourrir pendant plusieurs jours de suite. Et la, on s’est dit : mais c’est génial ! On ne paye pas pour le transport, ni pour l’herberment. Si on a plus besoin de payer pour manger, c’est vraiment durable ! Alors on s’est mis a frapper aux portes, et demander un peu de pain. Et on repartait avec du pain, mais aussi un gros morceau de feta, de la charcuterie des oeufs ou des fruits. Les 3 dernières semaines avant Istanbul, on n’a plus jamais fait de courses.

Miam ! Notre premier butin, sans avoir rien demande !

Les petites maisons jaunes

En regardant la carte, vous pourriez vous dire « mais finalement c’est facile de voyager ; ils font les malins avec leur tente, mais ils sont heberges presque tous les soirs ! » Effectivement, avec un regard retrospectif, on a eu beaucoup de chance et de confort. Pourtant, chaque jour, c’est l’inconnu, le point d’interrogation : que va-t-on trouver ce soir ?  Quand sera notre prochaine douche ?Quand le soir arrive, nous n’avons encore aucune idee de l’endroit ou nous passerons la nuit. Une heure plus tard, on sera peut-etre confortablement installes devant un bon diner, mais peut-etre aussi devra-t-on planter la tente n’importe ou. Sur du long terme, cette contrainte du nomade est parfois un peu pesante. En arrivant a Istanbul, on redecouvre donc le sedentarisme avec plaisir le temps d’une semaine. Cependant, cette petite inconnue, qui parfois nous epuise, nous apporte avant tout un grand bonheur : celui de laisser guider par le hasard des rencontres !

8 Responses to Quelques remarques en passant

  1. Myriouf says:

    tut! tut! tut! tut!

  2. Ananas says:

    ¤¤¤¤¤ !!!

    (= appels de phares !)

  3. Bérengère Fessy says:

    Une bise de Shanghai ou je découvre votre blog… grâce à Béné!!!

    Quelle belle aventure… profitez de chaque instant magique.

    Bon Vent à tous les deux.

    Bérengère*

    • Sara says:

      Hé ! Salut Béren !
      J’avais completement oublie que t’etais en Chine, et surtout je ne pensais pas que tu y restais si longtemps ! Si tu penses y rester encore quelques mois, nos routes vont peut-etre se croiser !
      Bisous

  4. Morgane says:

    Trop géniale votre aventure !
    Ma copine turque est ravie que vous soyez contents de la Turquie,et elle m’a dit… que vous devez faire attention à vos papiers et votre argent !
    Bonne suite

    • Sara says:

      Merci !!
      On est toujours vigilant mais a vrai dire on se sent plus en securite qu’en France !

  5. Anne-Laure says:

    c’est sympa toutes ces remarques ! et j’adore la photo de votre butin, ça a l’air trop bon :) contente de voir que tout se passe bien :)

Ecrire un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s