Visages jaunes et sourires rouges

La Birmanie, destination en vogue. Depuis 1962, elle a connu une des dictatures les plus fermées et autoritaires. Mais aujourd’hui le pays s’ouvre. Depuis 2011 il y a de nouveau officiellement un gouvernement civil, les embargos internationaux se relâchent, accès internet et ATM se répandent. Apres tant d’années avec une influence extérieure limitée, on redécouvre un pays aux traditions encore bien vivantes, un peuple accueillant, un riche patrimoine.

Aung San Suu Kyi, figure célèbre de l’opposition birmane

Les frontières terrestres ont été fermées aux étrangers pendant longtemps, et a notre départ en voyage l’ouverture ne semblait pas être pour tout de suite. On ne s’imaginait donc pas pouvoir visiter ce pays Lire la suite